Agris logo



  • Service d'avertissement IRBAB

    Guide de la betterave


    Source : KBIVB - IRBAB
  • CERCOSPORIOSE



    Feuille de betterave atteinte de cercosporiose
    Nom Latin : Cercospora beticola Sacc.
    Famille : Dematiaceae
    Nom Néerlandais : Cercospora bladvlekkenziekte
    Nom Français : Cercosporiose
    Nom Anglais : Cercospora leaf spot; Beet leaf spot
    Nom Allemand : Cercospora Blattfleckenkrankheit

    Généralités

    La cercosporiose est une maladie foliaire qui peut causer de graves dégâts, principalement dans les régions d'Europe à été chaud (surtout Europe Continentale et zone méditerranéenne).

    Cette maladie était fréquemment observée en Belgique jusque vers les années 1960. Elle est de nouveau observée depuis ces dernières années dans nos champs de betteraves sans qu'elle occasionne toutefois des dégâts économiquement importants.

    Symptômes

    La cercosporiose se manifeste par l'apparition, sur le limbe des feuilles de betteraves infectées, de nombreuses petites taches grisâtres arrondies et bordées d'un liseré rouge ou brun (Figure 3.64.).

    Au fur et à mesure de la progression de l'attaque, les taches se multiplient et entraînent le dessèchement complet des feuilles atteintes.
    Par temps humide, des ponctuations noires et un feutrage gris apparaissent au centre des taches, plus particulièrement sur la face inférieure des feuilles.

    Les premiers symptômes apparaissent au niveau de quelques plantes qui forment un foyer à partir duquel la maladie s'étend à tout le champ.
    Lors des fortes attaques, l'ensemble du feuillage est atteint et anéanti. La plante réagit alors en émettant un nouveau bouquet foliaire qui peut à son tour être détruit. Le dessèchement du feuillage et les repousses successives peuvent provoquer d'importantes pertes de rendement en racines et de teneur en sucre.

    Biologie

    L'infection par la cercosporiose se fait par des spores qui germent à la surface des feuilles par temps chaud et humide. Les filaments mycéliens issus de ces spores pénètrent par les stomates des feuilles. Les premières petites taches de nécrose dues à l'infection apparaissent après quelques jours.

    Des touffes de conidiophores se développent au centre des taches sur des stromas correspondant à un feutrage mycélien gris. Ces conidiophores se présentent sous la forme de minuscules ponctuations noires et produisent de nouvelles spores qui sont disséminées par la pluie. Ces spores propagent la maladie à d'autres plantes.

    Les spores de la cercosporiose peuvent se conserver sur les déchets de la culture et garder leur vitalité pendant plusieurs années. Le risque de maladie est augmenté donc dans les parcelles où l'on cultive trop souvent la betterave.

    Prévention et lutte

    On peut éviter de fortes infections par la cercosporiose en évitant des rotations trop courte en betterave.
    En cas de courtes rotations, il est conseillé, dans la mesure du possible, de ne pas restituer les feuilles de betteraves au sol, de manière à réduire les possibilités de survie du champignon.

    En cas d'apparition précoce des premiers symptômes, soit avant la mi-août, une ou plusieurs pulvérisations fongicides peuvent s'avérer utiles. Ceci est toutefois rarement le cas en région tempérée (climat du Bénélux, du Nord de la France et des régions à climat similaire).


    Source : KBIVB - IRBAB
    © Agris, 2001 Remarques? Suggestions? Envoyez-les à info@agris.be.